Préparez un environnement calme et tranquille pour la conversation.

  • Faites-en sorte que la voix humaine soit le son qu'il entende le plus souvent en baissant le volume du téléviseur et en diminuant le bruit de fond provenant des radios, ordinateurs et téléphones.

Créez un lien entre votre bébé et le langage, en lui parlant et en écoutant sa réponse.

  • Pendant que vous effectuez des tâches quotidiennes avec votre bébé, expliquez-lui clairement ce que vous faites. Cela l'aide à faire le lien entre le langage et ses expériences de tous les jours. Lorsqu'il observe la façon dont bougent vos lèvres pour produire des sons et des mots, cela facilite son travail intérieur pour préparer ses joues, ses lèvres, sa bouche et sa gorge à reproduire les sons qu'il entend.
  • Lorsque votre bébé babille, ayez des conversations avec lui en lui répondant comme s'il vous parlait vraiment. Lorsque vous l’écoutez et répondez à ses babillements, vous montrez ce qu’est une conversation et cela l'encourage pour s'entraîner à produire des sons. Au contraire si les parents ne réagissent pas aux babillages, les bébés cessent progressivement de s'essayer à la communication.

Trouvez du temps pour parler

  • On peut facilement trouver le temps de parler à son bébé et d’écouter ses réponses. En étant avec lui chaque jour, vous n’avez qu’à décrire les choses que vous faites comme l’aider à s’habiller, préparer son repas ou aller faire des courses. Vous constaterez qu’en intégrant ces conversations dans la relation avec votre enfant, cela ne prend pas plus de temps… mais demande seulement un petit peu plus d'efforts.